Que faut-il manger lorsqu’on a la grippe?

L’automne est souvent le moment préféré des virus, grippes, microbes… Pas de panique, une alimentation équilibrée peut vous aider. Maximiser et renforcer son système immunitaire par l’alimentation, c’est possible!

La clé, une alimentation variée et équilibrée!

  1. Saviez-vous que le miel est un bon fortifiant? Et oui, cet aliment contient une multitude d’oligo-éléments (potassium, phosphore, calcium, souffre, magnésium, manganèse, fer, cuivre, zinc…) Antispasmodique et antimicrobien, le miel aide à adoucir la gorge en plus d’atténuer la toux.
  2. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est important que votre alimentation vous procure un apport suffisant en protéines. Les protéines participent à la production d’anticorps aidant au maintien d’un bon système immunitaire. Une personne devrait consommer l’équivalent de 0.8 à 1g de protéines par kilogramme de poids corporel. Concrètement, une femme de 55 kg (121lb) aurait des besoins protéiques entre 44 et 55g par jour. Pour combler ses besoins, il faudrait donc qu’elle consomme quotidiennement l’équivalent de 1 à 2 portions de viandes et substituts et de 2 à 3 portions de produits laitiers.
  3. Saviez-vous que le zinc est un oligo-élément très important puisqu’il participe notamment à la croissance, à la réponse immunitaire et à plusieurs fonctions neurologiques et reproductives? Afin de combler vos besoins en zinc, assurez-vous de manger régulièrement des aliments provenant du groupe des viandes et substituts. Fait intéressant, par portion, ce sont les huîtres qui sont la meilleure source de zinc. On en retrouve également dans les légumineuses ainsi que les produits céréaliers à grains entiers. Chez les adultes, les recommandations suggèrent un apport quotidien en zinc de 11mg pour les hommes et 8 mg pour les femmes.
  4. Toujours dans le but de maximiser votre immunité, n’hésitez pas à augmenter vos apports en vitamine E et en sélénium. Comment? Et bien en consommant des aliments du groupe des viandes et substituts. Le jaune d’œuf, par exemple, est une excellente source de vitamine E.  La noix du Brésil, quant à elle, est l’aliment qui fournit le plus de sélénium en plus de contenir de la vitamine E.
  5. Afin de potentialiser votre état de santé, consommer suffisamment de fruits et de légumes. Riches en vitamines, en minéraux et en antioxydants, les végétaux vous aideront à optimiser vos défenses immunitaires.
  6. N’attendez plus pour intégrer l’ail à votre alimentation. Cru ou cuit, cet aliment possède plusieurs propriétés antiseptiques.
  7. Économique et pratique, l’oignon devrait être un incontournable dans notre alimentation. Riche en vitamine C, en vitamine B6 et en acide folique, l’oignon est également une très bonne source d’antioxydants. Ses substances sulfurées sont notamment bénéfiques au niveau des voies respiratoires. L’oignon serait aussi diurétique, antibiotique et expectorant.
  8. Afin de maximiser vos défenses immunitaires, soutenez votre flore intestinale en consommant des aliments sources de prébiotiques : artichaut, asperges, tomates, banane, ail, oignons, blé, orge…
  9. Intégrer les probiotiques à votre quotidien, ils vous aideront à renforcer votre système immunitaire.
  10. Finalement, n’hésitez pas à inclure des aliments riches en vitamine C tels que : les poivrons rouges, les oranges, les fraises, le brocoli, les pamplemousses et tous les autres agrumes… Pourquoi la vitamine C? Et bien, tout simplement parce que cette vitamine est essentielle au maintien de l’intégrité tissulaire, elle contribue à miel, ail et citron pour la santé avec Charlotte Geroudet Nutritionniste Québecrenforcer les fonctions immunitaires en plus d’agir comment antioxydant. Les recommandations suggèrent chez les adultes un apport quotidien en vitamine C de 75mg pour une femme et 90mg pour un homme (pour un fumeur, ajoutez 35mg supplémentaire). Actuellement, on ne peut pas affirmer que la prise d’un supplément de vitamine C préviendrait la grippe. Cependant, il a été observé qu’un apport adéquat en cette vitamine permettait de réduire la durée et l’importance des symptômes de la grippe.

Charlotte Geroudet Dt.P.

Un commentaire sur “Que faut-il manger lorsqu’on a la grippe?

  1. Moi qui est justement victime de la première grippe de l’hiver… grâce à tes conseils, je sais bien mieux comment orienter mon épicerie maintenant. Très interessant, merci Charlotte!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :