Vidéos

Visionner les capsules web-nutrition de

Charlotte Geroudet Nutritionniste-Diététiste!

Les pasta, une véritable tradition italienne…!

Longues, courtes, rondes ou en spirales, les pâtes ont su s’intégrer facilement à nos habitudes alimentaires. Généralement fabriquée à base de blé dur, on en retrouve également fait à partir de maïs, sarrasin, riz brun, patate douce…

Le secret d’un bon plat de pâtes? La cuisson, la sauce et bien sûr avoir sous la main de vraies bonnes pâtes. Tous les Italiens vous le diront, une pâte alimentaire de qualité doit avoir une texture rugueuse afin de mieux adhérer à la sauce. Pour un maximum de saveur, on choisit les pâtes en fonction de la sauce et on les cuit al dente! Le tour est joué, il ne reste plus qu’à se régaler.

 

Charlotte Geroudet Dt.P.

Et oui, c’est bien moi la nutritionniste de Nutrition-Québec!

On m’a toujours dit qu’une image valait mille mots…  Alors quoi de mieux qu’un vidéo pour suivre ces fameuses voix de la sagesse… Oh my god, si j’avais su dans quoi je m’embarquais j’y aurais repensé… Enfin bref, après une lutte serrée avec le logiciel d’installation de la webcam et « seulement » quelques essais vidéos plus tard… j’y suis ENFIN arrivée. VICTOIRE sur la technologie!!!!!

Les écoles Apple, une magnifique initiative!

Les écoles Apple s’inscrivent directement dans le projet:  La promotion de la vie active et de la saine alimentation dans les écoles de l’Alberta. Le but du programme, modifier les comportements en milieu scolaire afin de faciliter « les choix santé » et ainsi améliorer la santé des enfants. En clair, parmi chaque école Apple se trouve une personne facilitatrice (nutritionniste, infirmière, enseignant…)  chargée d’élaborer et d’adapter les stratégies de promotion des saines habitudes aux besoins et difficultés de chaque école. Son rôle? Organiser diverses activités en nutrition (cours de cuisine, cours d’information en nutrition…) ainsi que des périodes d’activités physiques. Chaque école a également adopté des politiques alimentaires faisant la promotion de la saine alimentation. De plus, les enfants ont tous les jours de petites périodes d’activité physique en plus de leur cours d’éducation physique. Actuellement ce sont 10 écoles qui participent au projet et la liste d’attente ne cesse de s’allonger…:)

Qu’attendons-nous pour avoir nos propres écoles Pomme?

Charlotte Geroudet Dt.P.

 

Les acides gras trans, les nouveaux ennemis de notre assiette!

Pour bon nombre de personnes les acides gras trans sont une espèce d’ingrédient mystère qui serait selon les dires  «mauvais pour la santé…» La plupart des consommateurs soupçonne que ces gras sont néfastes pour la santé. Malgré tout, ils ne seraient pas en mesure d’expliquer qu’est-ce qu’un acide gras trans et quels sont les impacts d’une consommation régulière d’acides gras trans sur leur santé.

Un acide gras trans, c’est quoi?

En quelques mots, il existe des gras trans naturels et artificiels. Un acide gras trans naturel est un gras qui se retrouve naturellement en petite quantité dans certains aliments comme la viande ou les produits laitiers des animaux ruminants. Cependant dans la très grande majorité des cas, les gras trans sont fabriqués industriellement. Le procédé est simple, le gras subi un processus d’hydrogénation qui a pour but de changer la composition de la molécule de gras. Avec l’hydrogénation c’est la consistance de l’huile que l’on veut changer. Une huile insaturée qui est hydrogénée devient plus modelable car elle est plus ferme. Elle va passer d’une structure liquide à semi-solide. Sa durée de conservation est également allongée puisqu’un gras trans est plus résistant, notamment à la chaleur. C’est en partie pour cette raison que de nombreux industriels et restaurateurs utilisaient ce type de matières grasses dans la confection de leurs produits.

Les impacts des acides gras trans sur la santé!

Une consommation régulière d’acides gras trans a la capacité d’influencer le niveau de cholestérol sanguin chez une personne. En effet, les acides gras trans augmente le taux de mauvais cholestérol (LDL) et abaisse le taux de bon cholestérol (HDL). Résultat, la consommation régulière d’acides gras trans est propice au développement des maladies cardiovasculaires. Pour la santé cardiovasculaire, il est préférable et même primordial d’exclure les aliments qui contiennent des acides gras trans.

Les gras trans, on les retrouve où?

Comme mentionné précédemment, la très grande majorité des aliments qui sont susceptibles de contenir des acides gras trans sont fabriqués industriellement. En effet, les industries ont utilisées pendant de très nombreuses années ce type de matière grasse puisqu’elle permettait l’obtention d’un produit moelleux, fondant, ayant une bonne durée de conservation. Les viennoiseries, les biscuits, les aliments frits, les margarines dures, les chips, la pâte à tarte ne sont que quelques exemples d’aliments qui étaient dans la plupart du temps fabriqués à l’aide de gras trans.

Au Québec, beaucoup d’industries et de restaurants d’alimentation rapide ont cependant décidé de changer de type de matières grasses afin d’améliorer le contenu nutritionnel de leurs produits. Grâce à l’étiquetage nutritionnel, les consommateurs sont en mesure de pouvoir connaître la teneur en acides gras trans d’un produit. Face à la mauvaise presse des gras trans, les industriels ne souhaitaient pas que les consommateurs délaissent leurs produits. Ils ont donc pour la plupart décidé de ne plus utiliser de gras trans et même d’en faire un argument de vente. Attention! Certains produits vont avoir la mention « sans gras trans », cependant lorsqu’on regarde la liste des ingrédients on peut lire: huile hydrogénée ou partiellement hydrogénée, shortening…Conclusion le produit contient des gras trans. Il est donc très important de toujours bien lire l’étiquette nutritionnelle ainsi que la liste d’ingrédients.

Le vidéo ci-dessous est d’une durée de 30 minutes. Il a été réalisé par une équipe de journaliste français. Ce reportage permet de comprendre globalement les enjeux entourant les acides gras trans.

Bon visionnement!

Notre Planète a faim !

Phénomène planétaire, la crise alimentaire ne cesse de gagner du terrain. La planète n’arrive plus à nourrir ses habitants. Conséquence, le nombre de personnes vivant dans l’insécurité alimentaire ne cessent de s’accroître. Explication possible? La pauvreté, l’augmentation exorbitante de la demande alimentaire et du coût des matières premières etc. Toutes ces raisons font en sorte qu’ en 2009, selon les dernières estimations de la FAO, c’est 1 milliard 20 millions de personnes qui ont été victime de la faim. Le directeur général de la FAO estime que c’est plus de 100 millions de gens par rapport à l’année précédente. Son explication! Le ralentissement de l’économie mondiale combiné à l’augmentation du prix des aliments. Résultat! Les gens ne peuvent plus s’acheter à manger. Paradoxe, le taux d’obésité ne cesse d’augmenter alors que l’insécurité alimentaire touche de plus en plus de gens. La pauvreté et l’obésité serait-elles reliées?

Ce reportage d’environ 1h30 présente la crise alimentaire sous différents angles afin de nous faire réaliser que cette problématique ne touche pas uniquement les pays en voie de développement. Fait saillant, Moisson Québec donnait en 2008, juste dans la région de Québec, des denrées alimentaires de façon mensuelle à environ 28 200 personnes. La plupart étant des familles avec des enfants d’âge scolaire.

Bon visionnement!

%d blogueurs aiment cette page :