Mai, le mois de la maladie cœliaque!

Travaillant avec une clientèle atteinte de cette maladie, je profite de l’occasion en ce mois de mai pour souligner la maladie cœliaque. Souvent méconnue, cette maladie est difficile à identifier. Elle peut néanmoins causer de nombreux problèmes nutritionnels et de santé si elle n’est pas traitée. Petit portrait de cette maladie dite parfois « silencieuse ».

Un jour, je suis devenu cœliaque…

Saviez-vous que la maladie cœliaque est une maladie chronique très courante dans le monde? Au Canada, ce serait près de 300 000 personnes, dont 76 000 Québécois qui seraient touchés par la maladie. Toutefois, plusieurs personnes seraient atteintes sans avoir obtenu de diagnostic. En effet, certaines personnes sont asymptomatiques et n’éprouvent presque aucun symptôme.

Le Gluten!Allergie gluten nutrition québec

Le gluten est un mélange de protéines qui se retrouve dans la couche externe du grain (endosperme) de plusieurs sortes de céréales. C’est le principal constituant de la protéine du blé. Il est contenu dans les céréales de seigle, d’avoine*, de blé, d’orge et de triticale (SABOT). Le gluten a la propriété de donner de la viscosité au produit. En cuisine, le gluten contenu dans les farines va permettre l’obtention de produits alimentaires tendres et moelleux. Il participe à la structure, mais également à la consistance du produit. Qui n’aime pas le bon pain de mie frais? Et bien, sachez que l’effet moelleux est en partie grâce au gluten!

Le gluten et moi, ça ne marche pas…

Le gluten est composé de plusieurs éléments protéiques. La gliadine est une de ces composantes. Parfois, certaines personnes sont indisposées par cette protéine. Elles peuvent être intolérantes ou développer une allergie. Une intolérance au gluten peut-être appelée maladie cœliaque ou entéropathie au gluten. La maladie peut se développer à n’importe quel âge, bien qu’elle ait tendance à se déclarer vers l’âge adulte (1).

La maladie cœliaque, la maladie silencieuse.

La maladie cœliaque est une maladie d’origine auto-immune héréditaire. En simple, c’est une réaction anormale déclenchée suite à la consommation d’un produit alimentaire contenant du gluten. La consommation répétée de gluten va créer des dommages à la muqueuse intestinale et perturber l’absorption des différents nutriments, vitamines et minéraux.

De nombreuses céréales contiennent du gluten et peuvent déclencher ce type de réaction. Le Seigle, l’Avoine*, le Blé, l’Orge et le Triticale ainsi que leurs dérivés contiennent du gluten. On l’appelle parfois la maladie « silencieuse », car certaines personnes intolérantes au gluten n’ont pratiquement pas de symptômes.  Malheureusement, les muqueuses intestinales elles ne sont pas épargnées. La gravité, le nombre et le type de symptômes vont varier selon les individus.

Symptômes les plus courants

Chez les adultes Chez les enfants
Problèmes digestifs, nausée Diarrhée chronique, constipation

Perte ou prise de poids

Anémie, faiblesse, fatigue importante

Maux de tête, douleurs aux articulations

Infertilité

Vomissement Retard de croissance, petit poids ou petite taille

Retard de puberté

Email dentaire anormal

Irritabilité, changement du comportement

source: Santé Canada

Pas facile à identifier, la maladie cœliaque.

Comme mentionnée précédemment, la maladie cœliaque est parfois asymptomatique pour certaines personnes. Lorsqu’un doute émerge, il est important de commencer par consulter un médecin avant d’entreprendre une alimentation sans gluten. Il est essentiel que le diagnostic soit accompagné d’examens de laboratoire fiables. Comme l’alimentation est le seul traitement reconnu, le retrait du gluten de l’alimentation est la seule solution. Si vous retirez le gluten de votre alimentation avant d’avoir consulté un médecin, vous ne pourrez pas obtenir des résultats exacts. Les données seront faussées puisque l’absence du gluten dans l’alimentation ne permettra pas d’identifier à l’aide de prises de sang ou d’une biopsie si le système immunitaire déclenche une réaction anormale au gluten.

Les complications de la maladie cœliaque.

Comme toutes les maladies chroniques, la maladie cœliaque peut amener des complications. Il est important de se rappeler que le retrait du gluten de l’alimentation a pour résultat d’empêcher le développement de ces problématiques.

La consommation répétée de gluten chez une personne cœliaque peut :

  • Développer de l’anémie
  • Favoriser l’ostéoporose
  • Augmenter les risques d’infertilité
  • Diminuer l’état de santé général
  • Contribuer au développement de certains cancers digestifs

L’alimentation, le seul remède!

À ce jour, le seul traitement pour la maladie cœliaque est le retrait total du gluten dans l’alimentation. Il est normal qu’au début l’adoption de ce nouveau mode de vie puisse sembler difficile. De fait une alimentation sans gluten nécessite la rétention et l’application de nouvelles informations nutritionnelles. Lire les étiquettes, trouver de nouveaux produits, revoir les recettes sont toutes des choses qu’une personne cœliaque va devoir intégrer à son quotidien.

Manger comme tout le monde, même avec la maladie cœliaque c’est possible!

Il y a quelques années, l’alimentation sans gluten était assez restrictive. Il n’existait pas tous les produits sans gluten, disponibles à l’heure actuelle. Fini la diète poulet, légumes, fruits… Aujourd’hui, on peut manger de la variété. Désormais, bon nombre de produits sans gluten sont savoureux et peuvent être utilisés et cuisinés pour tout le monde. La personne cœliaque n’est plus nécessairement obligée de toujours manger différemment. Faites découvrir à votre entourage divers produits tels que les pâtes de riz, les desserts sans gluten ou bien les céréales à déjeuner sans gluten.

Vivre avec la maladie.

Recevoir un diagnostic qui confirme une maladie n’est jamais bien agréable. Bien que la maladie cœliaque soit traitable, elle reste néanmoins dérangeante et nécessite toujours une certaine période d’adaptation pour la personne touchée. Il est important de se laisser du temps pour bien l’intégrer. Rappelez-vous! Une alimentation sans gluten est nécessaire pour contrôler la maladie et prévenir les complications.

 

Des ressources qui peuvent m’aider et me soutenir.

Vous n’êtes pas la seule personne atteinte de cette maladie! Au Québec, plusieurs organismes donnent de l’information et apportent du soutien aux gens cœliaques. La fondation québécoise de la maladie cœliaque est une de ces ressources. Très apprécié par les personnes cœliaques, cet organisme fournit à ses membres du soutien et un réseau. Elle divulgue de l’information se rapportant aux nouvelles recherches, donne des conseils sur l’alimentation, fournit une liste de restaurateurs ou de magasins qui offrent des produits sans gluten.

Soyez au courant, ne restez pas à l’écart!

 

Indispensable, le traitement nutritionnel!

L’alimentation sans gluten est pour le moment le seul moyen de traitement. Puisqu’un bon nombre de produits vont désormais être à éviter, il peut être ardu dans les débuts de retenir toutes les informations.

Le gluten est présent dans une très grande quantité de produits. On en retrouve entre autres dans:

  • produits de boulangerie
  • pâtes alimentaires
  • sauces et soupes comme agent épaississant,
  • dans les produits transformés, etc.

Il devient donc difficile pour la personne nouvellement diagnostiquée de savoir quoi manger. Il y a trop d’informations à assimiler. Résultat, la personne mange toujours la même chose! Cette nouvelle façon de s’alimenter requiert le changement de nombreuses habitudes alimentaires.

Afin de faciliter la transition, il est recommandé de rencontrer une diététiste-nutritionniste. Cette professionnelle de la santé sera vous faire apprendre et acquérir graduellement vos nouvelles habitudes alimentaires. Un suivi en nutrition permet à la personne cœliaque de partager ses inquiétudes et ses questionnements face à sa nouvelle alimentation. Le suivi nutritionnel est un bon moyen pour développer ses connaissances nutritionnelles, mais également prévenir les problématiques découlant d’une consommation répétée de gluten.

 

Une diététiste-nutritionniste, une source fiable d’information nutritionnelle!

Une rencontre en nutrition est une excellente manière d’amorcer votre changement alimentaire. Faites-moi confiance, venez me rencontrer chez Solution Saveur Santé. En tant que professionnelle de la santé et de l’alimentation, je saurai vous guider dans l’intégration quotidienne de votre nouvelle alimentation. Une consultation en nutrition permettra une évaluation complète de votre état nutritionnel général et vous aidera à la compréhension des changements alimentaires, nécessaires au traitement, grâce à un enseignement personnalisé. Selon vos besoins, les rencontres peuvent être ponctuelles ou avec suivi.

Déjouez votre allergie, rencontrez une nutritionniste!

Charlotte Geroudet Dt.P.

1. Cranney A, Zarkadas M, Graham I, et al. The Canadian Celiac Health Survey Dig Dis Sci. 2007;52:1087-1095.

*NB: Jusqu’à tout récemment l’avoine était considérée comme nuisible pour le traitement de la maladie cœliaque.  Cependant, selon de récentes études l’avoine pure et non contaminée serait tolérable en petite quantité. Pour plus d’information http://www.santecanada.gc.ca/coeliaque

3 commentaires sur “Mai, le mois de la maladie cœliaque!

  1. Vraiment très intéressant. Merci

  2. jaimerais avoir la liste des ingrédients que je peux prendre car jai la maladie de coeliaque

  3. Bonjour,
    en quelques mots voici les aliments auxquels vous allez devoir faire attention puisqu’ils contiennent du gluten. On retrouve principalement du gluten dans les produits céréaliers fait à base de seigle, avoine, blé, orge et triticale (sabot). En ce qui concerne l’avoine, des études ont démontré que certaines personnes cœliaques pourraient la tolérer en petite quantité, cependant en début de traitement (alimentation sans gluten) je ne recommande pas aux personnes cœliaques de l’inclure à leur alimentation afin de laisser le temps aux muqueuses intestinales de se refaire.
    Le gluten peut également être présent, parfois en infime quantité, dans de nombreux produits alimentaires ce qui complique l’alimentation sans gluten. On en retrouve notamment dans les produits déjà transformés, les condiments, certains fromages, sauces etc. À ce jour, l’alimentation sans gluten est le seul moyen de traiter la maladie, je vous recommande donc de consulter une nutritionniste afin qu’elle vous explique en détail l’alimentation sans gluten. Cette nouvelle alimentation requière des changements important qu’il vous faudra appliquer en tout temps, il est donc important que vous ayez les connaissances nécessaires afin d’avoir une alimentation variée, équilibrée et sécuritaire. Une évaluation globale de votre état nutritionnel est également souhaitable car l’intolérance au gluten peut mener à d’autres problématiques nutritionnelles (anémie, ostéoporose…)
    Je vous invite à lire cet article: https://nutrition-quebec.com/2010/05/10/mai-le-mois-de-la-maladie-coeliaque/
    Pour de plus amples renseignements, n’hésiter pas à communiquer avec moi.

    Charlotte Geroudet Dt.P.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :