Nutrition Quebec, une source fiable d'informations et de conseils en nutrition!

Potage aux carottes aromatisé au jus d’orange, vous en voudrez un deuxième bol…

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais l’hiver j’adore manger un bon potage fait maison. Facile à réaliser, ce potage à la carotte parfumé au jus d’orange fait partie de mes coup de cœur! Riche en vitamine A, la carotte regorge de caroténoïdes (béta-carotène, la lutéine et la zéaxanthine), de puissants antioxydants que l’on reconnaît à leur couleur orange. Bénéfiques pour la santé, ces antioxydants contribueraient à prévenir certains cancers (ex. poumons, seins), les maladies cardiovasculaires et plusieurs maladies liées au vieillissement. En plus d’être délicieuse chaque tasse vous procure deux portions de légumes. En plus de bien manger…vous aller vous régaler ;-)

Pour 4 personnes, 150 calories par portion

Ingrédients

1 c. à soupe huile de canola 15 mL
1 oignons, hachés grossièrement 200 g
6 carottes, coupées grossièrement 600 g
2/3 tasse orange pressée en jus 2 oranges
2 1/2 c. à soupe gingembre frais, râpé grossièrement 30 g
2 tasses bouillon de poulet 500 mL
2 tasses eau 500 mL
1/4 tasse crème 5% [facultatif] 65 mL
sel et poivre au goût
Graines de chia au goût

Méthode

  1. Couper les légumes.
  2. Dans une casserole, faire revenir l’oignon dans un peu d’huile (3-4 min). Ajouter les carottes, le jus des oranges, le gingembre râpé grossièrement, le bouillon et l’eau. Porter à ébullition, réduire et laisser mijoter à couvert. Cesser la cuisson lorsque les carottes sont tendres. Réduire en purée au mélangeur.
  3. Pour davantage d’onctuosité ajoutez-y un peu de crème à 5% de MG. et chauffer encore quelques minutes.
  4. Saupoudrez de quelques graines de chia et de coriandre.

Bon appétit!

Charlotte GeroudetDt.P

 

Un super dessert léger, le blanc-manger!

Le blanc-manger est une façon très facile d’augmenter notre consommation de produits laitiers. Simple à réaliser, le blanc-manger est un dessert nutritif et polyvalent qui a une teneur modérée en glucides tout en procurant des protéines. À la vanille ou au chocolat, on peut également l’agrémenter de fruits frais ou l’aromatiser avec des coulis de fruits, du sirop d’érable, du miel…

 Ingrédients : (donne 4 à 6 portions)

  • 3c. à soupe (45ml) de fécule de maïs
  • 2 tasses (500ml) lait
  • 1 à 2c. à soupe de sucre (15 à 30ml)
  • 1c. à thé (5ml) d’essence de vanille
  • Facultatif: graines de chia, amandes concassées, fruits, coulis de fruits…

Étapes :

  • Diluer la fécule de maïs dans un peu de lait.
  • Ajouter le reste du lait et le sucre. Bien mélanger.
  • Cuire au bain-marie à feu lent jusqu’à épaississement. Laisser bouillir environ 2 minutes.
  • Laisser refroidir et ajouter la vanille. Bien mélanger et déposer dans des coupes à dessert.
  • Pour ajouter un peu de texture, ajoutez-y un peu de graines de chia et des amandes concassées.
  • Réfrigérer et déguster.

Bon appétit!

Charlotte Geroudet Dt.P

Est-ce que les sushis sont un bon choix au restaurant?

Les sushis sont-il un bon pour la santé?

Fait à base de plusieurs produits ayant une valeur nutritive intéressante, les ingrédients du sushi en font un excellent choix. Fournissant à la fois des glucides et des protéines, les sushis qui ne contiennent pas de tempura et qui ne sont pas frits sont peu gras. Ceux à base de poisson ou de fruits de mer ont l’avantage de fournir des oméga 3, ainsi que différents minéraux (phosphore, du magnésium et du potassium…).

Quelle est la portion de sushi?

En moyenne, on considère qu’ un morceau de maki au poisson de format moyen fournit l’équivalent de 40 à 50 calories. Deux petits hosomakis équivalent à un nigri, tandis que le nombre de calories des gros makis varie considérablement en fonction des ingrédients (50 à 100 calories). Petite nuance pour les sushis frits ou qui contiennent du tempura. Beaucoup plus caloriques, on les consomme à l’occasion pour se faire plaisir et avec modération.  Porter également une attention aux sauces d’accompagnements. Les sauces comme les mayonnaises, sauce arachide, sésame…sont des sources de matières grasses et donc de calories.

Je dirais qu’on peut en moyenne manger 8 à 10 sushis par repas, et ce sans aucune culpabilité!

Valeur énergétique (moyenne)

Sushi au thon, calamar : 45 calories
Sushi au maquereau, saumon, sardine : 50 calories
Sushi au surimi, crevette, crabe, oursin : 40 calories
Sushi végétarien avec des oeufs de saumon : 35 calories

Les accompagnements:
Soupe miso : 40 calories
Portion de gingembre : 9 calories
Sauce soya (30ml): 20 calories, mayonnaise épicée (30ml): 200 calories
6 hosomakis concombre : 140 calories
6 hosomakis california : 250 calories

Sashimi, nigri, sushi, maki…comment s’y retrouver?

Sashimi: Le sashimi est une fine tranche de poisson cru. On peut déguster les sashimis directement ou les déposer sur une boulette de riz afin de concevoir un sushi.

Nigri/sushi: Le nigiri sushi (ou Nigirizushi) communément appelé sushi, est l’assemblage d’une boule de riz à sushi sur laquelle on dépose un ingrédient, généralement du poisson.

Maki: De leur vrai nom maki sushi (ou Makizushi), ce sont les rouleaux de feuilles d’algue nori à l’intérieur desquels il y a du riz à sushi et un ingrédient (poisson, avocat, concombre…).

Charlotte Geroudet Dt.P

Pomme gourmande, un dessert 100% approuvé par une nutritionniste!

Un dessert gourmand à moins de 200 calories la portion.

Une petite recette pour manger un reste de fondue Chocolats Favoris sans aucune culpabilité…

Faites cuire des pommes au four 25min à 350oF. Pour la cuisson, je vous suggère d’ajouter un peu d’eau dans le fond du plat, les pommes seront plus tendres. Ajoutez-y aussi quelques canneberges séchées, elles deviendront croquantes et donneront de la texture au dessert. Une fois les pommes au four, faites fondre votre reste de fondue au chocolat.

Par portion: 1pomme, 1c. à soupe ou 15ml de chocolat (j’ai utilisé caramel fleur de sel) et quelques canneberges séchées. Vous allez succomber… bon appétit!

Charlotte Geroudet Dt.P

Devrait-on manger entre les repas?

En tant que nutritionniste, on me demande régulièrement si manger entre les repas est une bonne habitude? Réjouissez-vous, car il est permis, voir même recommandé, de grignoter entre les repas!  Toutefois « collationner » ne veut pas dire s’empiffrer ou manger entre entre les repas pour les mauvaises raisons; chasser l’ennui, par stress, parce-que l’on ressent une émotion ou seulement par mauvaise habitude.

C’est quoi une bonne collation? Les meilleures collations sont celles qui apportent des glucides ainsi que des protéines. Les glucides fournissent de l’énergie rapidement alors que les protéines, elles, vont soutenir l’organisme plus longtemps. Les collations devraient procurer un maximum de 200 calories puisqu’elles ne sont ni un repas, ni un casse-croûte. Lors d’une activité physique, les quantités pourraient être légèrement augmentées afin que vous vous sentiez suffisamment rassasié, écoutez vos signaux de faim et de satiété!

Pourquoi devrait-on les consommer? Les collations permettent de faire le plein d’énergie et d’éviter la surconsommation aux repas. Bref, on évite les fringales et les baisses d’énergie.

Combien de collation dois-je prendre chaque jour? On recommande une collation dans l’avant-midi et dans l’après-midi pour tout le monde, tandis que la collation du soir est plus facultative. L’important est de ne pas rester sur sa faim. Idéalement, une collation peut alors être prise environ 45 minutes à une heure avant l’heure du coucher afin que l’estomac ne soit pas trop encombré.

Mes collations coup de cœur!
Poivrons rouges et tzatziki
Une rôtie au beurre d’amande naturel et 1/2 banane
Tomates cerises et houmous
Concombre et trempette au yogourt
Minces tranches de fromage entre deux tranches de pomme
Une banane et 2 cuillères à soupe de beurre d’amande ou arachide naturel
Petit bol de fromage cottage + 1-2 cuillères à soupe de canneberges séchées
Sandwich de pommes, beurre d’arachide naturel et raisins secs
Douzaine d’amandes + 2 dattes

Et vous, quelle collation aimez-vous manger?

Charlotte Geroudet Dt.P

Toujours terminer son assiette…, une bonne ou une mauvaise habitude?

La situation d’abondance alimentaire dans laquelle nous évoluons fait en sorte que nous sommes constamment en contact avec de la nourriture. Cette facilité d’accès à une grande variété d’aliments, et ce, peu importe le moment de la journée,  influence à long terme notre désir alimentaire en nous poussant à manger un peu par automatisme… Résultat, on ne mange plus seulement par faim mais aussi par envie ce qui contribue malheureusement au gain de poids. Vous l’aurez donc devinez, terminer automatiquement son assiette n’est pas à long terme une très bonne habitude alimentaire.

« La satiété se traduit par une sensation agréable de plénitude après l’ingestion d’un repas qui nous indique que nous n’avons plus faim…!

Comment apprivoiser sa satiété?

Être à l’écoute de ses signaux de faim et de satiété permet de mieux contrôler ses portions et par conséquent, permet naturellement de gérer son poids. Le corps utilise ce mécanisme pour nous indiquer que nous avons besoin d’énergie. En écoutant ces signaux, la majorité des gens parviennent à maintenir un poids stable, et ce, sans jamais monter sur la balance, ni calculer les calories ou les portions d’aliments. Et oui c’est ça le secret… écouter ses propres signaux corporels ;-) Néanmoins, si les bébés et les jeunes enfants écoutent leurs signaux de façon instinctive, nous avons tendance à perdre ce « réflexe naturel » vers l’âge adulte. Il faut donc réapprendre à être à l’écoute de son corps, ce qui je vous le concède n’est pas une chose si facile. Mon conseil, laissez-vous du temps, soyez indulgent et surtout rester patient envers vous-même car qu’elle soit bonne ou mauvaise, une habitude ne se développe pas instantanément.

Comment reconnaître ses signaux  de faim et satiété?

Des signes qui ne trompent pas lorsque vous avez faim.

  • Le ventre qui gargouille.
  • Une plus grande difficulté à se concentrer.
  • Ressentir une baisse d’énergie.
  • Avoir subitement mal à la tête.
  • Devenir irritable.
  • Ressentir des crampes à l’estomac.

Comment reconnaître la satiété.

  • La satiété est la sensation d’avoir suffisamment mangé et ce sans se sentir plein.
  • Tout d’un coup, vous ne trouver plus les aliments aussi savoureux.
  • Vous vous sentez bien, vous avez plus d’énergie.
  • Vous êtes confortable, vous n’éprouvez aucune culpabilité.

Des suggestions pour apprendre à écouter et surtout respectez vos signaux de faim et satiété:

  • Mangez lentement! La sensation de satiété prend 20 minutes avant de se rendre au cerveau.  Introduisez des délais durant le repas pour le rallonger.
  • Prenez l’habitude de bien goûter votre repas. Apprécier les saveurs s’avère être très efficace pour combler sa faim « psychologique »
  • Au cour du repas, demandez-vous si vous avez encore faim. Souvenez-vous que vous n’êtes jamais obligé de finir votre assiette.
  • Prenez l’habitude de portionner vous même vos assiettes.
  • Hydratez-vous, et ce tout au long du repas car le signaux de la soif peuvent se confondre avec les signaux de la faim.
  • Vous êtes au restaurant, et vous culpabilisez de ne pas être capable de terminer le repas pour lequel vous avez payé… n’hésitez pas à demander qu’on vous emballe le reste de celui-ci. Il n’y a aucune gêne à avoir, le personnel œuvrant dans la restauration ont l’habitude de ce genre de demande.
  • Prenez l’habitude de prendre des petites bouchées et dégustez-les pleinement.
  • Faites de votre repas un moment privilégié en évitant les distractions; tels que l’ordinateur, la télévision, la lecture…
  • Consommer des collations est intéressant puisque cela évite d’être affamer. Il sera alors plus facile de ne pas succomber aux tentations, de manger plus lentement et faire de meilleurs choix. Fractionner son alimentation en intégrant des petites collations, un peut tout au long de la journée, s’avère être réellement efficace pour retrouver l’écoute de ses signaux de faim et de satiété.

Charlotte Geroudet Dt.P

Est-ce que manger des féculents fait prendre du poids?

Qu’est-ce qu’un féculent?

Un féculent est un aliment d’origine végétale qui contient une bonne proportion d’amidon ou plus spécifiquement de glucides complexes. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment tous les produits céréaliers (pain, riz, couscous, quinoa…), certains légumes (pomme de terre, petits pois, maïs…) et les légumineuses. Étant une bonne source d’énergie, les féculents doivent faire partie de notre alimentation car ils procurent la principale source de carburant de notre l’organisme (glucides). Grâce au glycogène qu’ils synthétisent après la digestion, ils permettent au corps de de fonctionner en nourrissant notamment le cerveau et les muscles.

Est-ce que les féculents font prendre du poids?

Malheureusement, les féculents ont, à tort, la mauvaise réputation de faire prendre du poids. En fait, c’est davantage la grosseur de la portion, les accompagnements et la fréquence de consommation qui risque d’influencer le gain de poids. Ainsi, si vous avez l’habitude de consommer du pain, pâtes, céréales, craquelins, frites…en abondance il se peut que vous preniez un peu de poids.

Tout est une question de portion!

Voici quelquea astuces pour vous aider à évaluer rapidement la taille de vos portions de féculents :

  1. Le 1/4 de votre assiette devrait être occupé par les féculents.
  2. La taille de votre poing correspond à environ 250 ml (1 tasse) de féculents, soit 30 à 45g de glucides.
  3. Mon astuce! Chaque jour, utiliser le même format d’assiettes, ainsi il vous sera plus facile d’évaluer votre portion de féculents sans avoir à la mesurer. Soyez imaginatif et donnez-vous des points de repère : motifs, formes, bols, verres, tasses etc.

 Miser sur la variété!

Les féculents se présentent sous plusieurs formes : les saveurs et les ingrédients utilisés peuvent varier. Pour davantage de satiété, je vous suggère de prioriser les produits fait de grains entiers. Grâce aux  fibres qu’ils contiennent, les féculents à grains entiers libèrent leur l’énergie tranquillement  ce qui permet d’éviter les fringales et les grignotages entre les repas. Toutefois, la satiété qu’ils procurent dépend de leur qualité. Ainsi,  plus le féculent est entier, plus il sera élevé en fibres alimentaires et plus il sera rassasiant.

Ainsi, n’hésitez pas à inclure à votre menu:

  • pains, céréales à déjeuner de préférence à grains entiers, gruau, muffin anglais, bagel…pour votre déjeuner;
  • des tortillas, du pains grains entiers, des pomme de terre, pâtes alimentaires ou maïs… pour le dîner;
  • et finalement des légumineuses, du quinoa, de l’orge, orzo, couscous ou boulgour… pour le souper.

Vous l’aurez compris : les féculents ne font pas grossir.  Cuisinés nature, et consommés raisonnablement les féculents sont des produits sains qui s’inscrivent dans tous les régimes alimentaires équilibrés.

Bon appétit!

Charlotte Geroudet Dt.P

Boire du thé est-il une bonne habitude pour la santé?

Saviez-vous que le thé est la deuxième boisson, après l’eau, à être la plus consommée au monde? Au Canada, la population consommerait plus de sept milliards de tasses par année! De plus en plus populaire, de nombreuses personnes se mettent à boire du thé en raison des vertus qui lui sont attribuées.

Les bienfaits du thé

Depuis plusieurs années, le thé fait l’objet de nombreuses recherches afin de démontrer ses qualités nutritionnelles.  Ainsi, on dit de cette boisson qu’elle serait bénéfique pour prévenir certains cancers, diminuer le risque de maladies cardiovasculaire et qu’elle aiderait à perdre du poids… Des études complémentaires sont encore aujourd’hui nécessaire pour bien comprendre le mode d’action du thé sur la santé, mais Santé Canada le reconnait actuellement comme un produit de santé naturel, et autorise les allégations suivantes pour les infusions de thé vert, noir et oolong:

  1. Constitue une source d’antioxydants pour le maintien d’une bonne santé.
  2. Augmente la vigilance.
  3. Contribue au maintien de la santé cardiovasculaire.

Le thé, une riche source d’antioxydant!

Il est vrai que le thé renferme des substances (flavonoïdes) qui agissent comme des « défenseurs de l’organisme » en neutralisant les radicaux libres qui endommagent nos cellules. De cette façon, les antioxydants permettent de diminuer les risque de développer certaines maladies chroniques. La quantité d’antioxydants présents dans le thé se compare à celle de plusieurs légumes reconnus comme étant une bonne source d’antioxydants (ail, épinards, chou, brocoli).

Mes deux adresses chouchous à Québec!

  1. Je les adore pour leur service sympathique et leur immense choix de thé en vrac qui se déclinent en saveurs toujours plus innovantes et appétissantes. C’est parfait pour s’initier à cette boisson! David’s Tea : http://www.davidstea.com/?&LN=FR
  2. Je raffole de leur boutique qui nous plonge dans une ambiance zen, et j’apprécie particulièrement l’expertise de leurs propriétaires. Ils nous permettent de découvrir d’incroyables gammes de thé car ils vont les chercher jusqu’au bout du monde…, des cours sont même offerts pour en apprendre davantage. Caméllia Sinensis http://camellia-sinensis.com/fr/tea-house

Ma recette Coup de coeur!

Salade rafraîchissante au thé vert

Pour : 6 personne(s)

Durée : 15 min  – Facile

Ingrédients :
3 pommes vertes
2 kiwis
2 grosses grappes de raisin
1 citron jaune
1 citron vert
2 cuillères à soupe de thé vert
20 g de sucre
2 cuillères à soupe de pistaches concassées
2 branches de menthe
  • Mettez le thé vert dans une casserole et ajoutez 3 grands verres d’eau.
  • Portez doucement à ébullition. Arrêtez le feu, couvrez et laissez infuser 10 minutes. Filtrer le bouillon, ajouter le sucre, portez à ébullition jusqu’à l’obtention d’un liquide sirupeux.
  • Laissez bouillir quelques minutes et ajoutez une branche de menthe. Laissez refroidir.
  • Lavez et couper les fruits en morceaux. Ajouter le kiwi qu’à la toute fin car il a tendance à faire ramollir les autres fruits. Arrosez les fruits avec le jus des citrons, mélangez bien puis ajoutez le sirop refroidi.
  • Réfrigérer jusqu’au moment de servir.
  • Au moment de servir, ajoutez les pistaches et quelques feuilles de menthe.

Bon appétit!

Charlotte Geroudet Dt.P

L’application Mon carnet, un outil personnalisé pour intégrer les fromages à son menu!

Française d’origine, nutritionniste et gourmande, ce n’est pas un secret pour mon entourage que je raffole du fromage! À l’apéritif, en collation ou à la fin d’un repas, toutes les occasions sont bonnes pour intégrer le fromage à mon menu. Curieuse de découvrir de nouvelles variétés, j’ai eu l’occasion de tester la nouvelle application Mon carnet Fromages d’ici, un outil me permettant de découvrir l’art de déguster et d’associer les saveurs de différents fromages.

Facile à utiliser, on nous demande, dès le début, de créer un profil personnalisé, ce qui permet d’obtenir rapidement des suggestions de fromages selon nos goûts et préférences, mais aussi plusieurs suggestions pour mettre les fromages en vedette!

En plus de découvrir de nouvelles variétés de fromages, l’application permet de sauvegarder les fromages qui ont déjà été dégustés, ceux que l’on veut essayer et ceux que l’on préfère. L’application propose également une section de recettes et d’astuces qui facilite au quotidien la consommation de fromages (repas, collation, 5 à 7, dégustation…).

suggestion nutrition application mon carnet, fromage d'ici

Voici quelques-unes de ces suggestions :

-Souvenez-vous que l’on mange en premier avec les yeux ainsi, lors de vos 5 à 7, prenez soin de choisir un plateau ou une assiette qui servira à embellir vos fromages. N’hésitez pas à jouer sur les couleurs et les textures : marbre, bois, céramique, porcelaine, faïence… ;

– Variez les accompagnements pour provoquer la découverte de nouvelles saveurs, j’ai adoré l’idée d’assaisonner des cubes de fromage, tel L’Ancêtre Cheddar Bio, avec une trempette d’épices piri-piri, par exemple;

-Coupez à l’avance de petites portions, de façon à ce qu’elles soient faciles à déguster;

-Remplacez  la traditionnelle trempette, en optant pour des petites brochettes de fromage et fruits (avec des tranches de pomme, le Gouda Bergeron est un vrai délice) ou servez vos crudités avec quelques tranches de Brie Snack;damablanc, fromage blancDessert garniture à base de damablanc

– Utilisez le fromage à pâte fraîche Damablanc ou quelques Brins de Gouda Bergeron pour donner plus d’onctuosité à un potage, un dessert  ou réaliser une délicieuse trempette. Pour davantage de saveur, n’hésitez pas à l’assaisonner avec des fines herbes fraîches.

Facile à utiliser, ludique et intéressante, je peux conclure que l’application Mon carnet est, en fait, un véritable conseiller personnalisé.  Épicuriens, vous serez comblés, puisqu’elle permet d’être accompagné tout au long de la dégustation en plus d’offrir un répertoire de choix qui recense plus de 450 fromages, ce qui est idéal pour découvrir l’étendue du savoir-faire québécois.

Pour souligner le lancement de l’application Mon carnet pour Android, les Fromages d’ici font tirer chaque semaine deux tablettes Android. Pour participer, c’est par ici.

Pour télécharger l’application Mon carnet, c’est ici pour Android et ici pour IOS.

Amis technos, laissez-vous surprendre!

 Charlotte Geroudet Dt.P

Cuisiner, un plaisir simple de l’automne… 3 recettes coup de cœur d’une nutritionniste!

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais la température plus fraîche et la luminosité un peu plus faible… provoque chez moi une envie irrésistible de cuisiner et ainsi profiter de la chaleur réconfortante de ma cuisine. Je profite donc de cette saison si abondante en fruits (pomme, prunes,  et en légumes (courges, navet, carottes, oignon, betterave…) pour combler ce besoin de confort food! Fervente adepte de la philosophie qu’une « saine alimentation ne rime pas avec la privation », je vous partage mes trois recettes chouchous qui j’espère seront vous réchauffer et combler à la fois votre dent salée et sucrée… Bon appétit!

Soupe aux lentilles, une valeur sûre pour les repas pressés…

Cuisson: 1h15 et portion: 6

Ingrédients:

  • 3 c. à soupe d’huile olive
  • 2 tasses d’oignons tranchés
  • 1 tasse de céleris coupés
  • 1 tasse de carottes tranchées
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 4 tasses  et plus de bouillon de légumes 
  • 1 1/4 tasse de lentilles
  • 1 1/4 tasse de tomate en dés en conserve

 

Ratatouille, un tous-ce-qui que j’adore!

Préparation : 25 min
Cuisson : 45 min
Portions : 8

Ingrédients :

  • Un peu d’huile d’olive 
  • 1 aubergine (assez grosse) en petits cubes
  • Sel et poivre au goût
  • 2-3 courgettes, 1 poivron vert et 1 rouge en petits cube
  • 2-3 gousses d’ail finement hachées
  • 1 c. table d’herbe de Provence (ou des fines herbes)
  • 1 à 3 tasses de tomates en cubes

Étape 1: 
Couper tous les légumes. Personnellement, je préfère en petits cubes car je trouve l’utilisation plus versatile, et ça passe mieux avec les enfants :)
Étape 2: 
Dans une casserole, faire sauter l’aubergine et l’oignon jusqu’à transparence. Attention, les aubergines ont tendance à absorber beaucoup l’huile. Ajouter ensuite les courgettes, les poivrons et l’ail et cuire encore 5 min.
Étape 3: 
Ajouter les herbes et les tomates, puis les assaisonnements. Laisser mijoter 20-30 minutes.
Étape 4: 
Servir seul ou accompagné d’un peu de riz, du poulet, une omelette ou de la quiche. Une astuce! Ajouter-y simplement une boite de sauce tomate et vous obtenez une délicieuse sauce à spaghetti végétarienne. Et tant qu’à revisiter la ratatouille, dégustez-là sur un pain pita ou naan, ajouter un peu de fromage râpé. Vous ne pouvez que succomber à cette pizza végétarienne!  


 

Pomme et trempette de citrouille!

Préparation: 10min Portion: 16

  • 1 tasse de purée de citrouille
  • 1 à 3 pommes en tranches
  • 2,5 ml de cannelle en poudre 
  • 1/2 tasse de cassonade
  • 1 paquet de fromage à la crème léger (format moyen)

Pour plus d’onctuosité 1 tasse de crème fouettée (facultatif)

Garniture: mettre tous les ingrédients au mélangeur. Trancher les pommes et déguster!

Astuce: pour conserver la blancheur des pommes ajoutez sur celles-ci quelques gouttes de jus de citron. L’acidité empêchera leur brunissement.

Charlotte Geroudet Dt.P

%d blogueurs aiment cette page :